Un bon séchage est indispensable pour des pièces de qualité, qui ne se fendillent pas et sortent du four en parfait état.
Dans cet article vous découvrirez tous les conseils pour qu’une terre sèche correctement.

Quels sont les risques d’un mauvais séchage

Quand une terre sèche, elle subit un retrait et se rétracte, car l’eau contenue entre les molécules d’argile s’évapore.
Bien que cette rétraction finale soit égale qu’importe la taille de la pièce, la vitesse de séchage, elle, dépend de la taille et de l’humidité de l’objet. 

Par exemple, une anse séchera beaucoup plus vite que le pot à laquelle elle est accrochée, car elle est plus fine. Si l’anse sèche dans un premier temps, puis que le pot sèche ensuite, les jointures, même bien faites, risquent de craqueler. Cela est dû à la tension exercée par le pot qui se rétracte sur les jointures de l’anse déjà sèche. 

De même, si vous avez un plat, un bol, ou toute autre forme avec des bords, ces derniers vont sécher plus vite et auront donc tendance à déformer la pièce. 

Un séchage homogène et lent est donc nécessaire. 

Les précautions de séchage en céramique

Pour un séchage de qualité, rien ne vaut la surveillance régulière des pièces pour vérifier que tout se déroule bien. Il faut respecter certaines consignes : 

  • Eviter un séchage trop rapide :
    • pas de courants d’air
    • pas de source de chaleur directe
    • couvrir les pièces avec des sachets plastique pour offrir un “micro-climat” à la pièce, qui va sécher très lentement
  • Homogénéiser le séchage :
    • couvrir les parties fines comme les anses
    • retourner les pièces dès que la lèvre (le bord) est assez sec pour faire sécher le pied
    • retourner plusieurs fois les grosses pièces
    • utiliser des rondeaux de plâtre au lieu du bois pour faire sécher plus facilement les pieds

Si vos pièces ne craignent pas trop la déformation ou que vous avez vraiment besoin d’aller vite, il est possible de mettre les pièces au soleil, ou d’utiliser un pistolet à chaleur, voire de les mettre dans un four chaud.

L’idéal est de posséder un “séchoir”, même artisanal, afin de faire sécher les pièces dans un environnement légèrement humide. 

Que faire en cas de fissure ?

Malgré toute vos précautions, une de vos pièces s’est fissurée au séchage ? La pièce n’étant pas encore cuite, il est plus simple de la recycler, mais si vous y avez mis tout votre cœur et que vous n’avez pas le temps, ou pas le courage de tout refaire, il existe des solutions.

Tout d’abord, manipulez votre pièce avec une extrême précaution. La terre sèche est très fragile.
Pour réparer une fissure, voici la recette :

  • Humidifiez légèrement la fissure
  • Mélangez un peu de barbotine avec un tout petit peu de vinaigre blanc (celui-ci “fixe” la barbotine sur la terre) ou fabriquez une barbotine papier.
  • Badigeonnez la fissure avec ce mélange
  • “Bourrez” la fissure : c’est à dire avec une estèque souple, faites pénétrer la barbotine à l’intérieur de la fissure, jusqu’à ce qu’elle soit complètement comblée (cela permet d’éviter une nouvelle fissure et nettoie par la même occasion la pièce, évitant ainsi de devoir poncer le surplus) 

Que faire en cas de casse ?

Aïe, un coup de coude dans une anse, un séchage trop rapide, une jointure mal faite… c’est carrément un morceau de votre pièce qui se détache ou qui casse ! 

Si votre pièce n’est pas totalement sèche, procédez comme pour une jointure classique.
Si en revanche elle est complètement sèche, ce sera plus compliqué. En effet, la différence d’humidité entre la pièce sèche et la barbotine va être telle que toute l’eau contenue dans la barbotine va migrer en quelques secondes vers la partie sèche de la pièce, provoquant alors le décollement de la barbotine. De plus, impossible de guillocher une terre sèche ! 

Voici la solution : 

  • Humidifiez les deux parties à coller
  • Préparez la barbotine, puis appliquez-le généreusement sur les deux parties de la pièces
  • Collez les deux parties et maintenez-les quelques secondes
  • “Bourrez” les trous restant avec le mélange
  • Nettoyez en lissant, ou poncez après séchage complet

Il est possible que vous ayez besoin de renouveler l’application du mélange barbotine + vinaigre, la terre se rétractant en séchant.