Il existe plusieurs recettes de barbotines dites “de collage” pour la poterie, mais toutes ne se valent pas.
Découvrez dans cet article plusieurs recettes et la meilleure d’entre elles.

Qu’est ce que la barbotine en céramique ?

Le terme “barbotine” en céramique désigne plusieurs choses :

  • La barbotine issue du tournage : quand les mains du potier façonnent un objet sur le tour, l’action de frottement additionné à l’eau produit de la barbotine. Celle-ci est constituée d’eau et de particules fines d’argile et n’est utile que pour le tournage.
  • La barbotine “de coulage” est un mélange d’argile, d’eau et d’autres composants utilisé dans des moules pour fabriquer des pièces en série.
  • La barbotine “de collage” est une colle pour fixer deux morceaux de terre entre eux.

On peut aussi parler des barbotines qui sont des céramiques à décors naturalistes en relief.

Comment utiliser la barbotine de collage ?

La barbotine de collage en poterie est donc un liant, une colle, qui permet d’assembler deux morceaux de terre entre eux. C’est une pâte fabriquée à partir d’argile, d’eau, et d’autres ingrédients suivant les recettes.

Elle doit être appliquée suivant un procédé particulier :

  • Les deux parties à coller doivent être de la même consistance, cuir de préférence
  • Les deux surfaces doivent être guillochées
  • Appliquer la barbotine soit sur une seule surface, soit sur les deux (tout dépend de la surface à coller et de la consistance de la terre)
  • Attendre que la barbotine matifie (une partie de l’eau de la barbotine est absorbée par le support
  • Coller les deux parties en appuyant suffisamment
  • Lier les deux parties, soient en guillochant les jointures, soit pressant la terre voire en ajoutant un colombin, tout dépend du rendu attendu

Comment faire une barbotine de collage

Il y a trois recettes de barbotine céramique, plus ou moins efficaces mais tout aussi rapides à faire.

Barbotine à l’eau

Ingrédients

  • Eau
  • Argile

 Recette

  • Préparer une d’argile selon vos besoins
  • Déposer l’argile en poudre dans une quantité d’eau suffisante pour absorber cette argile
  • Attendre que l’eau ait bien absorbé l’argile et retirer l’excédent d’eau avant de mélanger

Barbotine au vinaigre

Cette recette a pour avantage d’augmenter la résistance des jointures. Elle peut notamment être utilisée pour réparer des jointures fendillées sur pièce sèche.

Ingrédients

  • Vinaigre d’alcool ou vinaigre ménager
  • Argile

Recette

  • Préparer une quantité d’argile selon vos besoins
  • Déposer l’argile en poudre dans une quantité d’eau suffisante pour absorber cette argil
  • Attendre que le vinaigre ait bien absorbé l’argile et retirer l’excédent avant de mélanger

A noter que ce mélange peut faire des bulles : c’est le calcaire contenu dans l’argile qui réagit au contact du vinaigre qui contient de l’acide acétique.

Barbotine papier

C’est la barbotine la plus efficace. Les fibres de cellulose apportent de la cohésion à la barbotine, permettant de diminuer la friabilité de l’argile et ainsi d’obtenir des collages beaucoup plus solides
Les fibres du papier se consument à la cuisson. 

Ingrédients

  • Eau
  • Papier toilette
  • Argile

Recette

  • Préparer une quantité d’argile selon vos besoins
  • Déposer l’argile en poudre dans une quantité d’eau suffisante pour l’absorber
  • Préparer de petits morceaux de papier (3 à 5% du poids d’argile utilisée) et les couvrir d’eau
  • Attendre une nuit
  • Essorer le papier et retirer l’excédent d’eau dans le bol d’argile
  • Mettre le papier dans l’argile hydratée et mixer le tout

Astuces pour une barbotine parfaite

  • Pour broyer l’argile, le plus simple est d’utiliser des tournassures sèches. Utilisez un rouleau à patisserie ou un moulin à café (dédié à cette utilisation bien sûr !)
  • Utilisez un pot qui ferme hèmertiquement afin de garder plus longtemps votre barbotine. De préférence choisissez un pot avec un couvercle et une opercule en plastique. En effet, un pot avec couvercle en fer risque de s’oxyder avec le temps.
  • Cette barbotine peut moisir avec le temps, pour l’éviter, rien de plus simple : ajoutez de l’huile essentielle aux propriétés antifongiques comme l’HE de tea tree, HE de thym, HE de clou de girofle ou encore de palmarosa. En plus elle sentira bon !
  • Chaque terre que vous travaillez doit avoir sa propre barbotine.