C’est toujours un défi pour moi : garder mes pièces biens plates dans déformation. J’ai donc cherché des moyens pour éviter ces déformations. Voici le fruit de mes recherches.

 

Au début de ma pratique, j’ai suivi des conseils, comme tout le monde, pour garder mes pièces plates et uniformes. Il m’est arrivé d’attendre plus d’un mois qu’une pièce sèche sous plastique, pour finalement la retrouver légèrement déformée après la cuisson d’émail.

Les techniques classiques pour des plaques d’argile plates

La plupart des techniques impliquent de passer beaucoup de temps à s’occuper de ses carreaux ou pièces plates : on vous conseillera de les retourner toutes les X heures, de les caler entre deux planches ou deux plaques de plâtre, de les empiler, de mettre un poids dessus, etc.
Sauf qu’à la fin, vous avez toutes les chances de soit avoir abîmé vos pièces, soit de les voir se déformer quand même.

Pourquoi une plaque d’argile se déforme-t-elle ?

Il y a deux raisons principales qui entraînent la déformation de la terre :

  • La mémoire de la terre : si vous déplacez votre pièce juste après l’avoir formée sur une surface plane, vous avez toutes les chances de la déformer, et même si vous la reformez bien plate ensuite, elle va garder en mémoire la déformation et pourra vous le faire payer à la cuisson
  • L’homogénéité du séchage : si vous posez une plaque de terre à plat sur une surface qui absorbe trop peu ou trop d’humidité, alors la terre va se tordre dans un sens ou dans un autre !

Pourquoi essayer de contrer ces deux principes quand il suffit de s’y adapter ? 

Comment éviter la déformation de l’argile

L’objectif est d’éviter des deux principales causes de déformation : ne pas manipuler la plaque et lui permettre de sécher de manière homogène.

Les étapes sont les suivantes :

1. Formez votre pièce sur un morceau de cloison sèche

La cloison sèche, c’est en fait une plaque de plâtre, mais sa surface ne risque pas de s’effriter comme un carreau de plâtre sur lequel on recycle la terre.

Etalez votre argile avec un rouleau ou en utilisant le slice maker, découpez votre pièces sans bouger la plaque d’argile et faites vos décors sans manipuler la plaque.

2. Laissez votre pièce sur place quelques heures

C’est ici l’erreur la plus courante. Si vous déplacez votre pièce après l’avoir formée, elle gardera en mémoire toutes les déformations subies.

Il faut donc la laisser sur la plaque de plâtre pendant plusieurs heures, jusqu’à ce qu’elle soit consistance cuir, et qu’elle puisse être déplacée sans se déformer.

3. Nettoyez les bords

Après une nuit ou une petite journée (tout dépend de l’humidité et de la chaleur dans l’atelier), vous pouvez déplacer votre pièce. Soyez certain qu’elle puisse être déplacée sans se déformer (vous pouvez faire un carreau de test à côté de votre pièce pour tester la manipulation dessus).

Au stade cuir, lissez et nettoyez votre pièce autant que nécessaire, elle n’est pas censée se déformer.

4. Placer la pièce sur une grille

C’est là qu’intervient la 2ème astuce : pour éviter que la pièce ne se déforme, elle doit sécher uniformément durant tout le processus de séchage.

En plaçant la pièce sur une grille (grille de frigidaire par exemple), l’air circulera autour de la pièce.
Dans l’idéal, placez cette grille dans une zone sans courant d’air froid ou chaud.

 

Résultat

Mes différents tests sur mes marqueurs aromatiques ont été sans appel : 

  • Technique classique + séchage soleil : catastrophique
  • Techniques classiques + séchage lent : déformations
  • Technique sans déplacement + grille + soleil : légères déformations
  • Technique sans déplacement + grille + séchage lent : quasi aucune déformation

La seule petite mise en garde que je ferais concerne la cloison sèche. Il doit en exister des plus absorbantes que d’autres. En effet, j’ai trouvé qu’il était difficile de décoler mes pièces de la cloison, alors que c’est censé être assez aisé. 

Je testerai la prochaine fois de mettre un papier journal afin d’éviter l’effet « succion » que provoque la plaque de terre quand on l’étale sur la cloison sèche.

Newsletter

Restez au courant ! Recevez les derniers articles du site ceramiste.net et des contenus exclusifs.

2
0
J'aimerais beaucoup avoir votre avis ! Laissez un commentaire en bas d'article !x
()
x