Au détour de vidéos sur le web, j’ai découvert cette idée terriblement efficace. Voici un tuto pour construire votre « slice maker » !

J’appelle cet outil « slice maker » parce que « faiseur de tranches », ça sonnait quand même un peu bizarre…
Le principe est simple : fabriquer des tranches de terre de hauteur égale sans se fatiguer, afin de remplacer la croûteuse.

Le rouleau à pâtisserie pour faire des plaques… quel enfer !

Avant, je faisais comme tout le monde : je me découpais grosso modo une plaque de terre épaisse dans mon pain de terre, puis je passais de looongues minutes à l’étaler avec mon rouleau à pâtisserie entre deux cales de bois pour avoir une épaisseur homogène.

Inconvénients : c’était long, c’était douloureux, je n’avais jamais vraiment la même épaisseur car je n’avais même plus assez de sensations dans les mains pour me rendre compte que je n’appuyais pas assez…

En plus, il faut tourner très régulièrement sa plaque de terre pour éviter un gauchissement au séchage (c’est-à-dire rouler sur l’endroit, rouler sur l’envers, puis l’endroit, etc. et rouler un coup « verticalement », puis « horizontalement »)

Résultat : chaque plaque prend un temps fou et le prix des pièces explose en conséquence, on a mal aux mains et au dos, et puis ça donne pas envie de faire de la plaque…

Eviter le gauchissement dû à la croûteuse

La croûteuse, ainsi que le laminoir, ont la réputation d’augmenter considérablement le risque de déformations. Ce n’est donc pas la meilleure manière de faire des plaques, bien que ce soit la plus rapide et demandant le moins d’efforts, en plus de fournir des plaques de hauteur très variable.

Une des techniques diablement efficace serait la méthode dite de « la pizza ». Je n’ai jamais réussi à la pratiquer. Elle consiste à lancer sa terre en donnant un mouvement de rotation afin d’agrandir la plaque de manière homogène. Certains le feraient même au sol directement pour les quantités importantes.

Fabriquer une croûteuse DIY en bois : le slice maker !

Pour fabriquer votre slice maker, il vous faudra :

  • 2 morceaux de bois, comme des tasseaux
  • Une scie
  • Une règle
  • Un crayon
  • Un fil à couper la terre
  • Du scotch

Oui oui, c’est tout ! Pas de roue, de tuyaux, de matériel compliqué.

Les étapes :

  • Scotchez vos deux morceaux de bois l’un contre l’autre de manière à ce qu’ils ne bougent pas
  • Tracez avec votre crayon et votre règle des repères à distance égale : pour ma part, d’un côté des morceaux de bois j’ai fait des traits tous les 1cm, et de l’autre tous les 5mm. Il est possible de faire 4 écarts différents, si votre bois vous permet d’utiliser les deux faces.
  • Avec la scie, faites des encoches au niveau de vos repères. J’ai utilisé une scie à onglet manuelle pour bien faire les encoches de manière régulière
  • Enlevez le scotch, et voilà ! Vous n’avez plus qu’à coincer votre fil dans les encoches à la hauteur désirée.

Comment fonctionne cette croûteuse maison qui n’est pas une croûteuse ?

Il vous suffit de prendre un pain de terre de la taille désirée, de préférence que vous aurez rendu « parallélépipédique », afin de pouvoir couper de belles tranches.

Vous placez le fil à la hauteur désirée (logiquement en haut de votre pain de terre pour enlever le dessus du pain), vous tendez bien le fil entre les deux morceaux de bois puis vous tirez vers vous en maintenant le fil tendu.

Placez votre fil un cran plus bas et refaites le même mouvement.
Vous obtiendrez alors une belle tranche de terre !

Si vous le souhaitez vous pouvez passer un coup de rouleau sur cette tranche, ou vous pouvez directement la lisser.

Une vidéo valant 1000 mots, voici une petite démo du système ci-contre !

Les défauts du slice maker

Il fallait bien lui trouver quelques défauts !

  • Les tranches ainsi créées sont plus humides et moins « tassées » qu’avec un rouleau ou une croûteuse. Je vous conseille donc de bien la lisser ou d’utiliser un rouleau pour tout de même tasser la terre
  • Si votre pain de terre n’est pas parfaitement battu, vous aurez toutes les chances de retrouver les bulles d’air dans vos plaques.

Je ne trouve pas d’autre inconvénient…

Je vous conseille vraiment de vous fabriquer cette « croûteuse DIY » car il est très facile à faire et à utiliser, et vous gagnerez un temps fou pour faire vos plaques de terre, même sans croûteuse ou laminoir !

Newsletter

Restez au courant ! Recevez les derniers articles du site ceramiste.net et des contenus exclusifs.

6
0
J'aimerais beaucoup avoir votre avis ! Laissez un commentaire en bas d'article !x
()
x