Le desémaillage du bas des pièces est un passage obligé. Voyons pourquoi et comment desémailler ses pièces.

Note pour les avertis : vous savez certainement pourquoi on doit desémailler le bas d’une pièce, alors n’hésitez pas à aller directement en bas de l’article pour peut-être découvrir des outils que vous ne connaissez pas !

Pourquoi desémailler le bas des pièces. 

Quand on émaille, il arrive très souvent qu’un peu d’émail se retrouve sous la pièce, à l’endroit où elle va entrer en contact avec la plaque du four. 

Si de l’émail fond et touche vos plaques, en refroidissant il va complètement coller à la surface sur laquelle il est. Deux solutions alors : 

  • Si vous avez mis de l’engobe sur vos plaques pour les protéger, vous pouvez tirer délicatement sur la pièce. Normalement c’est l’engobe qui viendra avec le bout d’émail.
  • Si vous n’avez pas d’engobe, ou s’il est posé trop fin, alors vous allez devoir vous armer de patience. Avec un marteau, un petit burin, voire une meuleuse, il faut retirer l’émail figé dans la plaque (toujours avec des lunettes de protection !)

Pour éviter cela, il est primordial de desémailler le bas des pièces.

Cas particulier de la faïence

La faïence peut être mise sur des trépieds ou des « pattes de coq » (support avec trois petites tiges en métal réfractaire), ce qui permet d’émailler le dessous des pièces entièrement. Au défournement, il ne reste plus que de toutes petites marques laissées par les pattes de coq. 

La faïence ne se déforme pas à la cuisson, c’est pour cela qu’on peut utiliser cette technique et émailler le dessous des pièces.

Comment desémailler ses pièces

Jusqu’où desémailler ?

Suivant les émaux que vous utilisez, vous pouvez très bien desémailler uniquement ce qui est en contact direct avec la plaque du four. 

Cependant, certains émaux ont tendance à couler très légèrement, il faudra donc laisser quelques millimètres de sécurité. 

D’autres émaux coulent tellement qu’il faut placer les pièces sur un support, qui sera retiré après cuisson, afin de recueillir l’émail qui coule abondamment de la pièce. C’est notamment le cas de la plupart des émaux à cristallisation. 

Les techniques de desémaillage

J’ai eu l’occasion de voir plusieurs techniques :

En ponçant 

Cela m’a paru évident que poncer de l’émail n’était pas la pratique la plus indiquée d’un point de vue sécurité… Je ne le recommande pas, même si vous portez un masque. 

Le principe est de poser sa pièce à plat sur du papier ponce et de la frotter pour mettre en évidence les partie en contact avec la plaque. 

Avec une mousse

Même principe que plus haut, mais avec une surface en mousse humide. Vous posez votre pièce sur la mousse et vous frottez votre pièce dessus. C’est plutôt efficace mais il faut pouvoir caler la mousse.

Avec une éponge, à la main

C’est la technique que j’utilise le plus souvent. Avec un seau d’eau à portée pour tremper l’éponge très souvent, j’enlève les traces d’émail en frottant. C’est un peu fastidieux quand il y a beaucoup à enlever, et quand l’émail accroche bien.

De plus, cela n’est pas forcément facile de faire quelque chose de régulier à main levée.

 

Avec des outils un peu plus sophistiqués

J’ai eu l’occasion de tester une galette de desémaillage. On peut très bien la fabriquer soi-même mais ici en l’occurence c’est un outil de chez Galeart.

C’est le même principe qu’utiliser une simple mousse, sauf que là, ça tourne donc c’est le tour qui fait le travail à notre place.

Seul défaut, c’est fastidieux de rincer régulièrement la mousse.

Galette de desémaillage à 25€ chez Galeart

 

Comment éviter le desémaillage ? 

Voici deux astuces pour s’éviter cette tache un peu rébarbative !

Utiliser de la cire

Vous pouvez passer de la cire sur le dessous de vos pièces pour nettoyer super facilement l’émail qui viendrait s’y déposer. Je le fais systématiquement pour les pots que j’émaille par trempage.

Ne pas émailler jusqu’en bas

J’aime beaucoup voir la terre en bas de mes pièces. J’ai même une collection de tasses et bols « bi-matière », où je n’émaille que la partie haute.

Je m’économise tout le travail de desémaillage comme je n’ai pas du tout d’émail en dessous ! 

Newsletter

Restez au courant ! Recevez les derniers articles du site ceramiste.net et des contenus exclusifs.

0
J'aimerais beaucoup avoir votre avis ! Laissez un commentaire en bas d'article !x