Le tour de potier est un investissement conséquent dans un atelier, et pourtant indispensable quand vous souhaitez vous lancer dans une production d’objets façonnés au tour.

Trouver un tour de potier pas cher est-il vraiment possible ? Quels sont les risques d’investir dans un matériel peu cher ?

Avant toute chose, il faut définir ce que vous estimez être “pas cher”. En moyenne il faut compter 1000€ pour un tour de potier de qualité, mais la fourchette va de 250€ à 1700€.

Les tours de potier low-cost

Si vous avez un budget extra limité, vous pouvez vous tourner vers les tours proposés par Aliexpress, Amazon & Cie. Ce sont des produits vraiment très bas de gamme, bruyants, mal calibrés, qui supportent une charge assez faible et qui se cassent facilement.

Faites le calcul : un investissement de 250€ vaut-il le coup pour un matériel qui risque de vous lâcher à tout moment ?

Vous pouvez partir sur ce type de matériel à condition :

  • De prendre le pari que vous ne perdrez pas 250€ (si le matériel se casse)
  • D’être un minimum bricoleur, car ce type de matériel a souvent quelques soucis électroniques
  • D’avoir une utilisation de niveau débutant : ne pas avoir besoin de tourner plus d’1kg5 de terre. En effet la puissance n’est pas suffisante pour tourner au-delà.

En somme, les tours pas cher sont à réserver aux grands débutants, ou à des utilisations ponctuelles (pour des démos, avec le besoin de transporter le tour).

Un tour pas cher de qualité ?

Pour deux fois le prix d’un tour low-cost, vous pouvez acheter un tour de table, qui est un très bon compromis entre un tour de qualité et un tour pas cher.

Les tours de table se posent comme leur nom l’indique sur une table. Ils permettent de tourner à partir de 5 kg de terre et sont beaucoup plus léger qu’un tour classique (13kg contre plus de 40).

Le Shimpo RK5T est un bon tour pas “trop” cher : la marque Shimpo est connue et reconnue, vous avez un SAV au top.

Pour 545€ vous avez un tour de bonne facture, qui vous permettra de vous faire la main jusqu’à avoir besoin de plus imposant ou de plus silencieux.

L’occasion : fausse bonne idée ?

Le marché de l’occasion est un fourre-tout. Si vous voyez une annonce trop alléchante, prenez garde ! Surtout sur les sites de petites annonces généralistes. Cependant, en prenant quelques précautions, il est tout à fait possible de trouver un tour de très bonne qualité pas cher grâce à l’occasion.

Tout d’abord, sachez qu’un tour bien entretenu, de bonne marque, n’a pas une très forte décote. Contrairement aux ordinateurs, le matériel s’abime peu et il n’est pas dépassé en quelques mois.

Cela signifie qu’il ne faut pas vous attendre à obtenir un tour à -80%, bien que des pépites puissent traîner ! Mais cela signifie également que si vous achetez un modèle de table à 600€, vous pourrez sûrement le revendre pour 450€ et réinvestir dans un meilleur tour.

Où chercher un tour pas cher d’occasion ?

Voici quelques endroits où fouiller :

Le secret est d’être prêt à bondir sur l’occasion si elle se présente !

Précautions à prendre dans le marché de l’occasion

  • Essayez avant d’acheter ! Même si l’objet est loin, il faut vous déplacer ou envoyer une personne à votre place
  • Prenez en compte les frais d’envoi, un tour pèse lourd et peut nécessiter un transport spécial, donc cher
  • Demandez une facture d’achat pour être sûr de la date d’achat du tour (est-il encore sous garantie ?)

Le mot de la fin

Pour ma part, j’ai acheté mon Shimpo RK3E d’occasion. J’ai profité d’un voyage vers Metz pour faire un détour jusqu’à Nancy pour voir un tour à 1300€ au lieu de 1566€, qui n’avait quasiment jamais servi. Habitant en Normandie, je n’avais pas trop le droit à l’erreur !

C’était un gros billet à sortir mais aujourd’hui, je ne le regrette pas. Son confort d’utilisation, sa puissance, le niveau sonore quasi inaudible… La qualité de ce tour a sûrement participé à mon envie de faire de la poterie mon métier.

Mon dernier conseil serait de ne pas vous limiter. Si vous ne pouvez pas acheter aujourd’hui un tour de qualité, mettez un peu de côté et lancez-vous dans 6 mois… Ce serait dommage d’avoir une mauvaise première expérience et de rater sa vocation à cause d’une poignée d’euros !

Newsletter

Restez au courant ! Recevez les derniers articles du site ceramiste.net et des contenus exclusifs.