Cela fait maintenant plus d’un an que j’ai acheté mon système « over-the-wheel » de chez Hartley and Noble. Point sur mon utilisation.

Pourquoi ai-je investi dans un Over-the-wheel ?

Quand j’ai acheté mon tour il y a environ 3 ans, je ne voulais pas percer ma girelle. En effet, j’avais peur de faire une erreur dans le perçage d’abord, et ensuite j’avais peur que les pièces métalliques qui dépasseraient de ma girelle ne me gênent au tournage.

Je suis donc partie sur un système « over the wheel », qui fonctionne avec une peau de chamois et une pièce de bois qui s’emboite « par-dessus » la girelle. Ensuite, des rondeaux carrés se placent à l’intérieur.

Je trouvais le système très pratique et cela me permettait de ne pas percer ma girelle !

Les conclusions après plus d’un an d’utilisation

Du matériel de qualité

Je suis globalement satisfaite de mon achat chez Hartley & Noble. J’utilise le kit très souvent et après un an il n’a absolument pas bougé.
Le bois est du MDF de qualité supérieure de 6mm, je fais juste attention de ne pas laisser tremper les carrés de bois, mais ils sont lavés à grande eau, entreposés pas toujours totalement secs, et je n’ai aucun souci.

En revanche, les prix sont quand même très, très élevés. Depuis, de nouveaux magasins fabriquent leurs propres kits, comme Galeart. Les prix sont de meilleurs rapport qualité/prix, et la fabrication est française.

L’avantage (?) du over-the-wheel

Je suis contente de ne pas avoir percé ma girelle, parce que je peux toujours l’utiliser sans système de rondeau. Toutefois, c’est au final très rare. En effet, dès que je fais de grandes pièces, c’est tellement plus facile de les sortir du tour avec un rondeau !
Et quand je fais de petites pièces, je me dis que les petites pattes métalliques ne m’auraient pas gêné tant que ça.

En revanche il y a un avantage à mon système, c’est le « russian doll« . En effet en plus du « over-the-wheel », j’ai choisi l’option russian doll qui permet d’avoir de petits carrés de 10cm / 10 cm, qui se stockent très facilement côte à côte avec une pièce dessus.
Malheureusement, je n’en ai que 5, donc j’ai vite fait de les utiliser !

Le gros désavantage que je n’avais pas anticipé.

Le principal désavantage, c’est que je me sens un prise en otage par Hartley & Noble, et pour une raison toute simple : ils utilisent un bois de 6mm d’épaisseur, qu’il est introuvable en France !!
A noter que les autres fabricants de ce type de système utilisent souvent du bois de 10mm !

J’ai testé de fabriquer mes propres carrés de bois avec du contreplaqué marine. J’ai pris le plus proche, donc 5mm. Déjà, j’aurais mieux fait de prendre une épaisseur plus importante, car l’eau finit par stagner à la jonction entre la pièce encastrée sur la girelle et le carré de bois.
Ensuite, impossible de retrouver la même qualité de bois : mes carrés ont gondolé dès la 1ère utilisation…

Aujourd’hui, je me dis que finalement, j’aurais pu percer ma girelle et me fabriquer directement mes propres rondeaux, avec du bois de 10mm tout simplement. Cela m’aurait aussi permis de faire des assiettes plus facilement !
En effet, les rondeaux pour assiette qui se placent sur ce système coûtent très cher.

Trop tard pour changer d’avis ?

Non en soit, il n’est pas trop tard ! Je pourrais percer ma girelle et percer mon système de rondeaux. Comme cela je peux et utiliser des rondeaux « classiques », et continuer d’utiliser mon système. 

Et vous, quel système de rondeau utilisez-vous ? Je serais vraiment intéressée de savoir quelle essence de bois vous utilisez !
Dites-le moi en commentaire ! 🙂

Newsletter

Restez au courant ! Recevez les derniers articles du site ceramiste.net et des contenus exclusifs.

4
0
J'aimerais beaucoup avoir votre avis ! Laissez un commentaire en bas d'article !x