Prendre soin de son corps est essentiel, surtout quand c’est notre outil de travail. Les risques de se blesser ou de se fatiguer sont plus élevés si on ne fait pas attention à notre corps. Dans cet article, je vais vous donner quelques conseils pour prendre soin de votre outil de travail à l’atelier. 

Avant de devenir céramiste, je travaillais dans un bureau de 9h à 18h. J’étais constamment assise et j’avais des douleurs au dos parfois impossible à faire passer.

Je commençais également à déclencher le syndrome du canal carpien, avec des engourdissements dans les doigts et des douleurs au poignet.

Il m’est vite paru indispensable de trouver de meilleures positions pour prendre soin de mon corps.

Pourtant, quand j’ai commencé la poterie, je suis retournée au point de départ ! Comme toutes les positions étaient nouvelles, je ne faisais pas forcément attention à la manière dont je me tenais.

J’ai donc repris conscience de l’importance de prendre soin de mon corps quand j’ai commencé à avoir des douleurs sur le tour. Je vous livre ici mes conseils et ceux trouvés au gré de mes recherches, pour prendre soin de vous.

Prendre de bonnes habitudes avant de se faire mal

Il est souvent plus facile de se concentrer sur sa posture après l’apparition des premières douleurs.

Pourtant, une fois les douleurs installées il peut être difficile de s’en débarrasser. C’est pourquoi je vous encourage à prendre soin de votre corps dès maintenant, même si vous ne ressentez pas encore de douleurs !

Donc commencez dès maintenant à effectuer de petites actions de correction de votre posture par exemple.

Echauffez-vous

Cela peut vous paraître bête, mais c’est important ! Cela ne prendra quelques quelques secondes ou minutes. Avant de commencer votre séance de tournage ou de modelage, prenez le temps de faire quelques exercices échauffements. Cela permet d’éviter les courbatures et les crampes.

Je vous recommande notamment de faire tourner vos poignets, bouger vos épaules et votre cou, avant de vous installer.

Ces mouvements vous permettent également de prendre conscience de votre corps.

Prenez du recul sur votre posture quand vous êtes sur le tour

Quand vous êtes en train de tourner, essayez de prendre conscience de votre posture. Souvent, on a tendance à se pencher trop en avant, à tourner ses épaules dans une mauvaise position, ou à « casser » son poignet.

Vous pouvez installer un miroir en face de vous ou à côté de vous. Jetez de temps en temps un oeil dans le miroir et rendez vous compte à quel point vous êtes courbé.e !

Souvent, quand nous prenons ce recul, nous allons automatiquement nous redresser, prendre une grande inspiration et corriger notre posture.

Mais si vous avez du mal à vous rendre compte de votre posture, demandez à un ami ou une amie de vous donner un petit coup de main. Ils pourront peut-être mieux voir ce que vous ne voyez pas.

Faites un peu de « sport »

En dehors de l’atelier, il est important de faire un peu de sport pour éviter les douleurs musculaires. Le sport permet de maintenir nos muscles en forme et en bonne santé.

Si vous n’êtes pas du tout adepte du sport (comme moi !), cela peut être simplement une petite séance de yoga, de pilate, un peu de marche ou une séance d’étirement de 20 ou 30 minutes.

Vous pouvez également trouver des outils pour vous étirer et ainsi rendre cette séance un peu plus ludique.

Améliorez votre environnement de travail

Maintenant que nous avons vu comment prendre conscience de votre posture et prendre de bonnes habitudes, voyons comment améliorer votre atelier pour éviter les douleurs.

Surélevez votre espace de travail

Votre table de battage doit être à la bonne hauteur, et votre table de décor également.

Vous pouvez trouver des tables à hauteur réglable (vendues par exemple chez IKEA), ou organiser votre espace pour avoir une zone « haute ».

J’aime personnellement travailler debout, et pour éviter de me casser le cou, j’ai une table beaucoup plus haute que l’autre !

Il m’arrive également d’utiliser une tournette de potier pour relever mon travail à hauteur d’yeux.

 

Optez pour un tabouret orientable

Ce type de tabouret coûte environ 70 euros et vous permet de régler les 4 pieds indépendamment.

L’idée est que les pieds avant soient plus bas que les pieds arrière. Ainsi, la position de votre colonne vertébrale est automatique corrigée quand vous êtes sur le tour, car votre bassin est penché vers l’avant.

Ci-contre, le modèle de chez Solargil.

Envisagez de tourner debout

Si vous avez des douleurs dans le dos, la position debout pour tourner peut être une solution. Je n’ai personnellement pas essayé, mais je connais beaucoup de potiers qui ont adopté cette position pour éviter les douleurs !

Utilisez une argile plus molle

On oublie parfois que travailler avec l’argile est un exercice physique ! Encore plus quand la terre est dure et qu’elle implique de mettre beaucoup de force durant le battage, le centrage, etc. Cela peut être une bonne idée d’opter pour une argile plus molle.

Autres conseils pour éviter les douleurs

  • Changez régulièrement de position, par exemple si vous tournez assis, essayez de faire le décor debout, ou sur un autre siège.
  • Prenez des pauses : s’aérer, s’étirer après un certain temps dans la même position permet d’éviter au corps de se cripser. Par exemple, mettez-vous un timer, et toutes les heures, allez faire un tour pour marcher quelques minutes.
  • Faites-vous faire des massages, prenez rdv chez le kiné ou l’ostéopathe de temps en temps
  • Utilisez des attelles ou supports pour vos poignets si vous avez des douleurs. En effet, j’ai souvent tendance à dormir les poignets « cassés » et j’ai le lendemain des douleurs qui peuvent persister sur le tour. Prendre soin de votre corps en dehors de l’atelier vous permet d’être au mieux de votre forme quand vous y retournez.
  • Forcez-vous à vous lever entre chaque pièce tournée. Par exemple mettez votre planche hors de portée. Même si cela vous fait perdre du temps, cela peut être une bonne astuce pour s’obliger à se lever et à bouger ! 

Vous avez d’autres conseils pour prendre soin de son corps à l’atelier ? N’hésitez pas à en faire part en commentaire ! 🙂

Newsletter

Restez au courant ! Recevez les derniers articles du site ceramiste.net et des contenus exclusifs.

0
J'aimerais beaucoup avoir votre avis ! Laissez un commentaire en bas d'article !x