C’est la hantise de beaucoup d’artisans : vous avez passé du temps à créer une oeuvre, quelqu’un vous l’a achetée, et à la dernière étape, c’est le drame : elle arrive cassée

Dans cet article nous aborderons les bonnes méthodes pour envoyer une céramique par voie postale.

Pourquoi les céramiques arrivent cassées ? 

Savez-vous par quoi passe votre petit colis avant d’arriver dans les mains de votre destinataire ? N’espérez pas indiquer sur votre carton “Fragile” ou “non mécanisable” : les machines de la Poste ne savent lire que les adresses !

Entre le moment de l’envoi et le moment de l’arrivée, il y a plein de raisons de voir sa pièce être brisée

  1. Vous déposez votre colis dans votre Poste locale ou relai… avant 20 autres personnes, et votre colis peut être tout en dessous de la pile, sous des objets lourds.
  2. Une fois arrivé au centre de tri, votre colis peut être en dessous de dizaines d’autres colis (les conteneurs dans certains centres contiennent 350 colis).
  3. Les centres de tri, qui font transiter plusieurs centaines de milliers de colis par jour sont majoritairement mécanisés, et pas toujours en douceur. Les conteneurs sont par exemple “basculés” pour déverser les colis sur les plateformes. A la sortie des trieurs, les colis peuvent tomber jusqu’à plusieurs mètres de haut.
  4. Enfin, on a tous l’exemple d’un livreur pas très soigneux, qui balance ses colis dans son camion ou force comme une brute pour rentrer un colis dans la boite aux lettres ! 

Et oui, votre petite tasse en porcelaine est tout en dessous ! 

Mais alors, votre pièce est-elle vouée à être brisé en mille morceau ? 

Non, bien qu’une fois que votre colis n’est plus entre vos mains, vous n’avez plus que le choix de croiser les doigts, vous avez quand même des bonnes pratiques permettant de  maximiser vos chances de voir votre pièce arriver à bon port en bonne santé.

Armez-vous des bons matériaux

Un morceau de papier bulle, un carton de récup’ et HOP à la Poste ! 

Surtout pas ! Il va falloir mettre de côté vos envies minimalistes et utiliser des matériaux qui sont prévus pour les envois fragiles

  • Les cartons : choisissez du double cannelure, voire triple pour les cartons extérieurs
  • Les protections “solides” : des cales en polystyrène, des panneaux de bois pour les pièces plates de grande dimension
  • Les protections “souples” : du papier bulle, du papier journal, du papier kraft, des “coussins d’air”, des chips en polystyrène ou d’amidon, de la ouate à matelasser..

Oui cela représente des dépenses, mais vous devez inclure ces fournitures à votre prix de vente.

Comment bien emballer (ses céramiques !)

Les pièces ne doivent pas se toucher

Si vous envoyez plusieurs pièces dans un même carton, il est primordial que vos pièces ne puissent pas se toucher, car c’est la casse assurée. Un petit bout de papier bulle entre deux assiettes n’est pas suffisant !

Comment savoir si c’est bon ? Imaginez-vous en train de secouer votre carton comme un shaker de mojito. Si vous n’osez pas, c’est que ce n’est pas assez sécurisé.

Pour cela : 

  • Emballez individuellement chaque pièce dans du papier bulle
  • Laissez de l’air entre chaque pièce, en bourrant l’espace de protection (chips, papier ou autre)
  • Si possible, mettre chaque pièce protégée dans un petit carton, et tous les petits cartons dans un grand carton

Ne jamais laisser d’espace vide

Si votre carton contient de l’air, un autre colis peut venir s’écraser dessus, ouvrir votre carton, voire directement taper contre votre pièce. 

Comment savoir si c’est bon ? Imaginez qu’un carton de livres de 10kg tombe sur votre carton. Vous ne voulez même pas ouvrir pour vérifier ? Alors il n’est pas assez sécurisé.

Pour cela :

  • Dans votre carton, laisser autour de votre pièce (ou autour de votre petit carton interne) 5 cm de marge en dessous / au dessus / sur les côtés
  • Remplissez l’espace vide avec des matières de protection qui absorberont les chocs (chips, papier, papier bulle, etc.) 
  • Vérifiez que rien ne peut bouger !

Un colis, c’est comme un oignon

C’est le destinataire qui va être content de déballer tout ça ! Mais oui, un colis bien emballé c’est un colis comme un oignon

  • Une couche de protection autour de la pièce
  • La pièce dans un petit carton
  • Le petit carton entouré de protection
  • Lui même dans un grand carton

Ci-dessous, retrouvez mon crash test ! La pièce n’étant pas très fragile, j’ai fait un “mono” emballage.

 

Comment faire pour les pièces spéciales ?

Il peut arriver que malgré ces précautions, vous ayez quand même de la casse si vous objets sont très fin, longs, ou très grands. 

Voici quelques pistes pour trouver des emballages vraiment adaptés : 

  • Pour les pièces plates très longues, vous pouvez caler votre pièce déjà protégée dans du papier bulle entre deux morceaux de bois (MDF ou vrai bois), vous fixez le tout avec du scotch
  • Vous pouvez caler vos pièces enroulées dans du papier bulle dans une bouteille d’eau découpée et refermée ; le plastique de la bouteille va absorber plus de chocs
  • Certaines personnes utilisent des bombes de mousse expensive : dans une boite ou un sac, mettre de la mousse, y déposer l’objet tant que la mousse est “molle” puis attendre que ça sèche. Attention de ne pas immerger totalement la pièce ! faites-le en deux fois. Cette mousse permettra d’épouser parfaitement le contour de votre pièce. 

Et l’écologie dans tout ça ?!

En effet, entre le suremballage et les matières plastiques, bonjour l’écologie ! Surtout quand on sait qu’un carton réutilisé c’est un carton qui a beaucoup plus de chances d’être abîmé

Cependant, voici quelques astuces pour être beaucoup plus écolo dans vos envois : 

  • Réutilisez tous les matériaux d’emballage de vos fournisseurs
  • Faites garder par votre famille et vos amis tous les matériaux d’emballage des colis qu’ils reçoivent, petits cartons vierges, papier bulle, etc.
  • Faites les “poubelles” des grands magasins, ou demandez leur de récupérer des matériaux

Avec tout ça, vous n’aurez certes pas de jolis cartons toujours présentés pareil, mais avec la céramique, la sécurité est plus importante que le visuel pour les colis ! 

Newsletter

Restez au courant ! Recevez les derniers articles du site ceramiste.net et des contenus exclusifs.